Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autoprods

07/09/2017 -

Parmi la foule des auteurs de la rentrée (et du reste de l'année aussi), certains ont la chance d'avoir un éditeur, parfois même un gros, parisien, avec une véritable distribution nationale, dans toutes les librairies, y compris les Fnacs, Leclercs ou Culturas... C'est génial. C'est ce à quoi aspire chaque auteur lorsqu'il a fini un bouquin. C'est bien normal. Mais la quête d'un éditeur n'est pas toujours simple. Parfois, elle se solde même par un échec. Cela ne veut pas dire qu'un livre est mauvais (cela ne veut pas dire non plus qu'il est bon...). C'est comme ça. Soit l'auteur n'a pas fait suffisamment d'efforts, n'a pas envoyé son manuscrit à assez de gens, n'en a pas assez parlé, ne l'a pas assez "vanté" (car, oui, il faut aussi être convaincu de ce qu'on a écrit pour trouver le chemin de l'édition, c'est la moindre des choses). Il se peut aussi que le hasard n'ait pas fait se croiser le bon auteur avec le bon éditeur. Il se peut encore que le manuscrit en question ne corresponde à rien de ce que peut escompter un éditeur (qui doit vendre les livres qu'il produit, sans quoi il cessera d'éditer). Bref, ce n'est pas simple, et ce n'est la faute ni des auteurs, ni des éditeurs, ni du "système". La persévérance est aussi un atout majeur. Et en attendant d'être édité chez un "vrai" éditeur, rien n'empêche un auteur de s'autoproduire (s'auto-éditer), de participer ainsi à quelques salons régionaux, de vendre son livre à ses amis, à ses connaissances, par internet, et de le mettre "en dépôt" chez les libraires de sa ville ou de son quartier, ils ont l'habitude et généralement ils le font bien volontiers. Cela n'exonèrera pas l'auteur de présenter un objet aussi "propre" que possible : jaquette et impression soignés, corrections orthographiques faites et bien faites, tarif non prohibitif, mieux vaut veiller à tout cela même si vous êtes en auto-édition, en "autoprod". Et à ce moment-là, même la presse parlera de vous. Nous, en tous cas, à Words from Mars, nous le ferons, car il n'y a pas de raison de bouder ces livres-là. Guettez-les, vous en verrez passer dans le flot de nos infos.

Patricia Clerc

NB - ne cherchez pas nos 4 canards-lapins, ils n'existent pas.

Partager cet article

Repost 0