Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Lucien Vassal et la Bête du Gévaudan

30/11/2018 -

Ancien maire de secteur dans les quartiers nord de Marseille (du temps de Robert P. Vigouroux), ex-communiste, ex-prof de sciences, Lucien Vassal est plus connu comme Marseillais que comme Lozérien...  Pourtant, depuis la lointaine époque du camp de Rieucros, où Vassal, alors enfant, fut déporté avec des cohortes de réfugiés durant l'hiver 1943-44 par les Allemands qui "nettoyaient" Marseille, la Lozère est devenu son autre territoire de coeur. Là-bas, à Lanuéjols, près de Mende, il a découvert le mystère de la Bête du Gévaudan. Et les récits des anciens ont tant et si bien marqué son esprit d’enfant qu’il n’a cessé, depuis, de faire des recherches. Et il en est devenu un des exégètes. Si jusqu'ici il s'était fait discret sur le sujet, il a, le temps aidant, réuni une impressionnante documentation. "Plus de 100 kilos de documents", dit-il. Avec un intérêt marqué non pas tant pour le fameux monstre, même s'il est bien là, quelque part, dans son livre, que pour la vie des gens dans les provinces à cette époque (au XVIIIe siècle, une vingtaine d'années avant la Révolution française).
Tout cela, bien loin des sagas familiales marseillaises, il l’a traduit dans un roman historique, un solide pavé de plus de 400 pages aux riches références publié par l’éditeur marseillais Tacussel, Au temps de la mâle Bête. Les lecteurs, ils sont nombreux, qui s’intéressent à ce pan singulier de l’histoire de France, trouveront ici une nouvelle manière, romanesque mais érudite également, de traiter le sujet.

> pour Words from Mars > The Melmac Cat
"Au temps de la mâle Bête", de Lucien Vassal, aux éditions P. Tacussel, 442 pages, 19 euros.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :