Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vérité sur Marseille, selon Michel Samson

17/01/2017 -

On commence à en avoir l'habitude. Année après année, des journalistes, parfois marseillais, parfois pas, toujours bien intentionnés, nous dit-on, veulent rétablir la vérité sur Marseille. Ou tout au moins établir la leur. Leur vérité, fatalement, est subjective. Construite à l'aune de leur propre culture, de leur propre regard sur le monde, de leur propre fréquentation de Marseille, ainsi que des idées arrêtées qui courent sur la ville, chez les journalistes comme partout, idées et réflexions qui sont souvent légèrement différentes d'ailleurs, suivant le milieu dans lequel baigne l'observateur. Autant dire que cette vérité est un fantasme, qu'elle n'existe pas. Pour autant, parmi ces nombreux journalistes qui année après année escomptent nous livrer les clés de Marseille, s'il en est un qui mérite toute notre attention c'est sans doute Michel Samson. Comme chacun, il est bien sûr un reflet de son propre regard, mais a priori en une vingtaine d'années d'observation, de documentaires, de livres, et bien sûr d'articles (pour le journal Le Monde notamment) il est devenu un des observateurs les plus fiables de notre ville. Dans son nouvel ouvrage, Marseille en procès, il s'efforce de comprendre la ville en l'attrapant par le bout de la justice, en examinant son tribunal et les délinquants - de tous poils - qui y sont jugés. Pour en tirer une conclusion, une nouvelle clé de lecture qui va à l'encontre des idées reçus : Marseille ne serait pas la capitale du crime en France, elle aurait usurpé sa réputation quasi-mondiale, elle n'est pas à ranger dans la même catégorie que le Chicago des années 30, que Naples, Medellin, ou tout autre ville considérée comme "mafieuse". Réseaux souterrains, collusions politiques, gangrène mafieuse, Marseille n'est pas tout cela, nous explique Michel Samson, preuves à l'appui...

Voilà qui peut paraître réconfortant, mais c'est un peu ennuyeux aussi tout de même, paradoxalement. Car dans ce cas, que va-t-il nous rester pour frimer à l'international et espérer malgré notre petit million d'habitants pouvoir nous comparer à des villes 5 à 10 fois plus grandes ? Je vous l'demande, mon bon monsieur. Et je rajoute : prochaine étape, Michel Samson, démontez-nous l'OM, le pastis, Marcel Pagnol et le trafic portuaire. Alors là, on n'aura vraiment plus rien à se mettre sous la dent... Mais, comme dirait Marc Lévy : et si c'était vrai...
The Melmac Cat

"Marseille en procès", par Michel Samson, coédition La Découverte / Wildproject - 216 pages, 17€.

Partager cet article

Repost 0