Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Architectez !

10/01/2017 -

En ce mois de janvier 2017, les éditions marseillaises Parenthèses, spécialisées dans l'architecture et l'urbanisme, nous annoncent plusieurs nouveaux titres :    
> Le plaisir de l'urbanisme, d'Ariella Masboungi, Grand Prix de l’urbanisme 2016, dans la collection "Projet urbain" (16 × 24,5 cm, 176 pages, 190 illustrations en couleur, 16 €). L’urbanisme, un plaisir ? Comment cette notion assez désuète peut-elle être associée au plaisir de faire la ville, à la modernité ? Comment la conjuguer à l’appétence pour toutes les disciplines, à la curiosité pour l’évolution des modes de vie... That's the question.
> Jouer avec l’incertitude, sous la direction de Isabel Diaz, palmarès des jeunes urbanistes 2016, dans le collection "Projet urbain" (16 × 24,5 cm, 160 pages., 170 illustrations en couleur, 16 €). Porté par le ministère en charge de l’urbanisme, le Palmarès des jeunes urbanistes repère, à un rythme biennal, des professionnels de moins de 40 ans investis dans la fabrique des villes et des territoires. L’édition 2016 a retenu huit équipes.
> Marnes / 4, dans la collection "Architectures" (13 × 21 cm, 480 pages, nombreuses illustrations, 20 €). Marnes, documents d’architecture est une publication périodique produite par l’École d’architecture de la ville & des territoires à partir de son équipe de recherche, l’Observatoire de la condition suburbaine (OCS). Son ambition est essentiellement d’être un outil.
> Lumière blanche, ombre noire, de Louis I. Kahn, entretiens, dans la collection "Eupalinos / A+U" (15 × 23 cm, 96 pages, photographies et dessins, 11 €). "C’est l’esprit de l’architecture qui dit que l’architecture n’existe absolument pas… voilà ce que dit l’esprit. Il ne connaît ni style ni méthode. Il est disposé à tout. Et ainsi, l’homme doit cultiver cette humilité qui consiste à offrir quelque chose..."
> Vers une architecture extrême, de Rem Koolhaas, entretiens, dans la collection "Eupalinos / A+U" (15 × 23 cm, 96 pages, photographies et dessins, 11 €). "Finalement, l’architecture est une profession dangereuse parce qu’elle constitue un mélange empoisonné d’impuissance et d’omnipotence, au sens où l’architecte s’abreuve presque toujours de rêves et de fantaisies mégalomaniaques..."
> Force, mouvement, forme, entretiens avec Santiago Calatrava, dans la collection "Eupalinos / A+U" (15 × 23 cm, 96 pages, photographies et dessins, 11 €). "Je n’ai pas trouvé de meilleure façon de vous présenter mes réflexions sur la construction qu’à travers mes propres projets. Comme un auteur qui écrirait son premier livre, il m’a été difficile de ne pas succomber en partie à l’autobiographie…"
> Le langage moderne de l’architecture, de Bruno Zevi, "Pour une approche anticlassique", dans la collection "Eupalinos / A+U" (15 × 23 cm, 112 pages, illustrations, 12 €). Dans les années 1970, Bruno Zevi, architecte, historien et critique d’art italien, établit le constat suivant : "Bien peu d’architectes savent "parler" et "lire" l’architecture. Un seul langage architectonique prédomine : celui du classicisme."

Tout ces livres, et bien d'autres trésors concernant l'architecture et la réflexion sur l'architecture et l'urbanisme, se trouvent aux éditions Parenthèses; 72, cours Julien, Marseille 6e (info@editionsparentheses.com).

Illustration : Capstone City by Tomasz Artur Bolek.

 

Partager cet article

Repost 0